Les violences conjugales

Il est important de différencier le conflit ou la dispute de la violence conjugale.

 

Dans le conflit, chacun des deux reconnaît l’autre comme sujet, les deux personnes sont en désaccord sur un point donné ce qui crée des tensions et des émotions. La relation est égalitaire et on peut argumenter pour ramener l’autre sur son point de vue.

 

Dans la violence conjugale, un des deux partenaires (qu'il soit marié, pacsé, ou vivant en concubinage, que le couple soit hétéro ou homosexuel, qu'il soit séparé ou au sein des relations amoureuses) va décider de prendre le pouvoir et le contrôle sur l’autre. La relation devient asymétrique : l’autre devient objet et n’existe plus en tant que sujet. Il existe différentes formes de violences conjugales (violences physiques, psychologiques, verbales, économiques, spirituelles, sexuelles..). 

Les violences conjugales comme toutes les violences sont intentionnelles et elles peuvent mettre en péril la vie, la santé, l'intégration professionnelle et sociale des victimes.

Les violences conjugales touchent toutes les couches de la société, à toutes les périodes de la vie de couple, mais elles sont encore plus fréquentes chez les jeunes, lors de la première grossesse ou lors d'une séparation.

Elles sont également à l'origine d'importants traumatismes sur les enfants qui en sont témoins et qui les subissent.

 

La séparation, le divorce, la distance n’arrête pas la violence, laquelle peut s’activer au moment des rencontres par rapport à l’enfant.

 

La violence est un délit puni par la loi.

 

Voir aussi :

Télécharger
Bulletin infos : N°38
2_bulletin_38.pdf
Document Adobe Acrobat 453.2 KB
Télécharger
Livret : La santé des enfants exposés aux violences conjugales
Brochure La santé des enfants exposés au
Document Adobe Acrobat 2.6 MB

Télécharger
Références professionnelles : Livret d'accompagnement
4_livret_d_accompagnement.pdf
Document Adobe Acrobat 392.4 KB