Historique

L'association a été créée en 1996 par des professionnels et des bénévoles qui ressentaient, à ce moment là, le besoin d’un lieu d’écoute et d’accompagnement pour les enfants et  leur famille confrontés à des situations de maltraitance ou d’abus sexuel. Notre action est départementale

Nos objectifs

  • Soutenir, accompagner la victime et sa famille
  • Lutter contre la maltraitance et les situations à risque pour l’enfant
  • Informer, sensibiliser, être un lieu ressource

Nos actions

 

Accueillir, écouter, accompagner, orienter :

 

  • Toute personne qui s’inquiète sur la situation d’un enfant
  • Parents ou toute autre personne confrontée à une situation de maltraitance, d’agression sexuelle ou de situation à risque pour l’enfant.
  • Tout mineur victime d’agression sexuelle ou de maltraitance
  • Toute victime et sa famille lors de procédure
  • Tout mineur dans le cadre d’une mission d’administrateur ad hoc

 

Mission d’administrateur ad hoc

  • Assurer la représentation d’un enfant lors d’une procédure judiciaire.

 

          En  droit français, l’enfant est juridiquement incapable jusqu’à l’âge de 18 ans. Il ne peut engager seul une procédure judiciaire, tant au civil  (www.justice.gouv.fr/justice-civile-11861) qu’au pénal(www.jureka.fr) ni se constituer partie civile.

 

          Ainsi lorsque les parents sont dans l’impossibilité de défendre ses intérêts, la loi du 10 juillet 1989, confortée par celle du 17 juin 1998, donne à l’enfant victime de maltraitance un représentant : l’Administrateur ad hoc.

 

          Il donne à l’enfant une voix juridique, une véritable existence dans l’exercice de ses droits, mais aussi un accompagnement humain dans la procédure

 

 

Prévention en milieu scolaire

               Les membres de l’association ont souhaité agir en amont en créant un programme de prévention de la maltraitance dans les écoles du département.

 

            Objectifs : Permettre à l’enfant d’être acteur de sa protection en renforçant ses ressources personnelles.

 

            Informer les enfants sur ce qui est permis  ou pas, mettre à leur portée des repères de protection et rechercher avec eux des « personnes ressources » qui pourront les aider en cas de situations de danger ou qui les mettent mal à l’aise.

 

            Agréée par l’Education Nationale, cette action de prévention a fait l’objet d’une convention signée en juillet 2004 avec l’Inspection d’Académie et le Conseil Général du département . 

Rapport d'Activité 2018

Télécharger
bilan activité 2018 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB